UN PEU D’HISTOIRE

UN PEU D'HISTOIRE

La papèterie du Val d’Ardières, à la sortie des Dépôts, sur la route de Monsols, fut construite au XVIIIe siècle par la famille Montgolfier. Les vertus acides des eaux de l’Ardières convenaient parfaitement à l’activité papetière. Et cela, dès le XVIe siècle. La proximité de Lyon, ville d’imprimerie, renforça le rôle de Beaujeu, ville pourvoyeuse de papiers. Le papier était transporté par charrues vers Lyon, d’où une concentration de bistrots entre Belleville-sur-Saône et Beaujeu, encore notable à la moitié du XXe siècle. La papèterie du Val d’Ardières fut la dernière à cesser ses activités de cartonnage, à la toute fin du XXe siècle. Ses bâtiments ont été rasés au grand désespoir des défenseurs du patrimoine industriel.

 

Les frères Montgolfier

Parmi les familles d’industriels ayant choisi Beaujeu pour  implanter leurs usines, la plus prestigieuse porte le nom des Montgolfier, celui de l’inventeur du ballon à nacelle qui permit, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, à un homme de s’élever dans les airs.

Le moulin à papier de Vidalon devient, en 1689, la propriété d'Antoine Chelles auquel succèdent ses deux gendres, les frères Montgolfier qui possèdent le moulin à papier de Beaujeu. Après 1702, l'histoire de la fabrique est celle de la famille Montgolfier. Pierre Montgolfier introduit les cylindres hollandais et invente le papier vélin (1777). Ses Fils se rendent célèbres par l'invention de la Montgolfière dont les premiers essais ont lieu à Vidalon. Etienne de Montgolfier lance la fabrication des papiers à dessin, perfectionnée par son gendre Barthélémy de Canson. Ce dernier reconstruit la manufacture en 1815.Etienne de Canson améliore considérablement les procédés de fabrication. En 1860, à sa mort, Marc Séguin, l'un des pionniers des chemins de fer, devient propriétaire de l'usine et en confie la direction à son gendre Laurent de Montgolfier. Transformée en société anonyme en 1881, l'affaire demeure aux mains de la famille.

 

C’est ainsi que les lieux qui nous accueillent se nomment Le village de la papeterie et Le paddock des frères Montgolfier